Aller au contenu
Aller au contenu

L’épargne : les origines de l’Halloween

29 octobre 2019



Les racines lointaines de l’Halloween proviennent d’une fête Celtique prénommée Samain qui célébrait… l’importance de l’épargne!

 

Lors de la Samain, les Celtes soulignaient durant 7 jours la fin des récoltes, la fin de la « période de lumière » et l’arrivée de la « période sombre ». On croyait alors que le moment était propice (fin octobre, début novembre) à la création d’un tunnel entre le monde des vivants et le monde des morts, une sorte de route surnaturelle qui permettait d’aller et venir d’un côté comme de l’autre à sa guise.

 

Les Celtes* profitaient de ces festivités pour se costumer et, accompagnés de druides (oui, oui, comme dans Astérix et Obélix!), allumaient de grands feux, laissaient des petits cadeaux appelés « offrandes » à l’attention des fantômes et démons dans des lieux stratégiques. L’idée était de faire diversion à ces petits êtres malins, de les rediriger loin des richesses soit, loin des terres et produits de leur agriculture. La peur qu’un démon vole leurs avoirs ou encore, qu’une sorcière brûle leurs champs était omniprésente à cette période de l’année. Sans ces épargnes, sans les récoltes et leurs possessions, les Celtes ne pourraient alors envisager la période froide à venir favorablement.  

 

Aujourd’hui, on a remplacé les produits de l’agriculture par de la monnaie, les récoltes par de l’épargne mais l’important reste : mettre de l’argent de côté pour traverser plus sereinement les moments difficiles dans la vie, c’est pas mal un choix intelligent! Fantômes en moins.

 

Bonne récolte… de bonbons!

 

* Qui sont les Celtes?

Retour à la liste